Geolocation
POINT (4.469936 50.503887)
  • hubs for circularity

    Working further on the APN on urban resource centers, we would like to continue the work of the Resourceful cities network (2019-2022), and develop an action plan regarding hubs for circularity in line with the concept of digital hubs. This action plan will show how different cities/ regions in Europe may specialize in the take back and re-production of different materials streams to bring specific materials/products back into the economy through different hubs (all kinds of material streams), based on data which underpin the specialisation of different cities and regions in specific material streams (we do not all need to specialize in every stream but smartly choose specialisations). 

    Julie Poppe
    city of Mechelen
    86000
    0
    Are you a candidate Lead Partner looking for partners
    Yes
    Are you a potential Partner looking for a Lead Partner
    Yes
    Your job title
    programma manager circular city
    Institution website
    www.mechelen.be/circulairondernemen
    Economic development
  • Infodag URBACT IV – Dinsdag 17 januari 2023

    Share on FacebookShare on TwitterShare on LinkedIn
    03/01/2023

    Ter gelegenheid van de nieuwe oproep voor actieplanningsnetwerken die in januari 2023 van start gaat, organiseert het nationale contactpunt van URBACT een infodag voor Belgische steden die belangstelling hebben voor deze nieuwe opportuniteit.

     

    Op de agenda: getuigenissen, uitwisselingen, feedback, en natuurlijk alle nuttige informatie over de nieuwe oproep "Action Planning Networks".

    Articles
    Infodag URBACT IV
    From urbact
    Off

    Programma Infodag

    Dit evenement vindt plaats in Brussel op dinsdag 17 januari 2023, van 14 tot 17 uur. Inschrijven kan via de volgende link: https://forms.gle/x9bq4e9gUMWE5EEn6

    Ondertussen nodigen wij u uit om het uitwisselingsplatform van URBACT te verkennen. Op dit platform kun je projecten voorstellen, kennismaken met de ideeën van anderen en aan matchmaking doen.

  • Infoday URBACT IV – Mardi 17 janvier 2023

    Share on FacebookShare on TwitterShare on LinkedIn
    03/01/2023

    À l’occasion du nouvel appel à réseaux « Action Planning Networks » qui sera lancé en janvier 2023, le point de contact national URBACT organise un infoday à destination des villes belges intéressées par cette nouvelle opportunité.

     

    Au programme de la séance : des témoignages, des échanges, des retours d’expérience, et bien entendu, toute l’information utile sur le nouvel appel « Action Planning Networks ».

    Articles
    Infoday URBACT IV
    From urbact
    Off

    Programme Infoday

    Cet évènement se déroulera à Bruxelles le mardi 17 janvier 2023, de 14h à 17h. L’inscription se fait au lien suivant : https://forms.gle/eJGzvAGeaAtHgZjF8

    D’ici là, nous vous invitions à explorer la plateforme d’échange mise en place par URBACT. Celle-ci permet de proposer des projets, de s'informer sur les idées des autres et de faire un bon vieux matchmaking.

  • Resourceful Cities

    LEAD PARTNER : The Hague - Netherlands
    • Mechelen - Belgium
    • Patras - Greece
    • Ciudad Real - Spain
    • Zagreb - Croatia
    • Oslo - Norway
    • Vila Nova de Famalicao - Portugal
    • Bucharest 3rd district - Romania
    • Cáceres - Spain
    • Opole - Poland

    Timeline

    • Phase 1: Kick-Off Meeting 1, The Hague 3-4 Oct 2019

     

    • Phase 1: Kick-Off Meeting 2, Mechelen 12-14 Feb 2020
    • Phase 2: Kick-Off Transnational meeting 1, online 7-8 Jul 2020
    • Phase 2: City-to-City Session *Scoping the eco system* 9 Sep 2020
    • URBACT e-University 15 Sep - 8 Oct 2020
    • Transnational meeting 2 *Stimulating Collaboration* 25-26 Nov 2020
    • City-to-City Session *Scaling up local circular economy* 14 Dec 2020
    • Transnational meeting 3 *The role of the city* 27-28 Jan 2021
    • City-to-City Session *Circular Economy and territorial food systems* 18 Feb 2021
    • Transnational meeting 4 *Education, Awareness & Engagement* 30-31 March 2021
    • Transnational meeting 5 *Funding, Monitoring & Risk Assessment * 29-30 June 2021

    RESOURCEFUL CITIES is an URBACT Action Planning Network of ten European cities. This project seeks to develop the next generation of urban resource centres, so they can serve as catalysts of the local circular economy, by adopting a participative and integrated approach. The resource centres strive to promote the positive economic, environmental and social impacts, notably for the circular economy. Thus, the network facilitates waste prevention, reuse, repair and recycling. The centres also work as connection points for citizens, new businesses, researchers and the public sector to co-create new ways to close resource loops at the local level. By bringing together interested actors to work alongside, the goal is to promote the change of values and mindset.

    Spaces for circular co-creation & action
  • Comment les datas peuvent rendre les parcs plus sûrs

    Share on FacebookShare on TwitterShare on LinkedIn
    Mechelen (BE)

    Tous les soirs, des employés municipaux passent dans les 18 parcs publics de Malines (BE) pour en fermer les grilles. L'entrée est interdite jusqu'au lendemain matin. Ce rituel vise à prévenir les nuisances bien connues, le vandalisme et les déchets sauvages, qui affectent si souvent les parcs. Cependant, ces comportements inappropriés persistent au cours de la journée. La municipalité a dès lors décidé de s'attaquer aux racines du problème.

     

    Les praticiens de la ville ont rapidement compris qu'ils devaient examiner la question de plus près en recueillant des connaissances sur le pourquoi, le quoi, le où et le comment des nuisances. Ce n'est qu'ensuite qu'ils ont pu réfléchir à la manière de transformer ces informations en actions. Au cours de ce processus, ils ont exploré un large éventail de mesures - la conception du parc, le type et l'emplacement de son mobilier, les moyens d'influencer les comportements, entre autres aspects.

     

    En 2019, la ville de Malines rencontré l’opportunité idéale de poursuivre son travail sur cette question en rejoignant le réseau URBACT UrbSecurity. Ce réseau de planification des actions visait à concevoir des solutions et des mesures pour prévenir la ségrégation et les comportements antisociaux et, par conséquent, améliorer la qualité de vie des citoyens. L'objectif global était d'augmenter la perception de la sécurité et de la sûreté urbaines pour les habitants.

     

    Tout au long de cette aventure, Malines a été accompagnée par huit villes : la ville de Pella (EL), la municipalité de Madrid (ES), le Szabolcs 05 (HU), la ville de Lonford (IE), la municipalité de Parme (IT), l'Union de Romagna Faentina (IT) et la ville de Michalovce (SK). La municipalité de Leiria (PT) a guidé tous ces partenaires dans ce voyage.

    Closed
    Articles
    Public space
    The city of Mechelen

    Pour la ville de Malines, URBACT a été une occasion unique de s'inspirer des bonnes pratiques et de renforcer les partenariats locaux et internationaux, tout en relevant les défis urbains existants. La volonté publique et politique d'améliorer les parcs municipaux était déjà présente, UrbSecurity a simplement permis de créer l'environnement favorable nécessaire au changement.

    Mechelen Workshop

     

    L’idée initiale était d’ajouter un peu de « science » au projet par la collecte de données. Depuis 2018, la ville recueillait déjà des données sur la fréquentation, les plaintes et la propreté dans les parcs publics. Cela a été fait pour mieux orienter les efforts et évaluer les effets des politiques existantes. En outre, des études ont été menées pour vérifier les tests de faisabilité pour réduire les nuisances, en plus des tentatives d'influencer la prise de décision en se basant sur des expériences de science comportementale par nudging.

     

    Ces méthodes se sont avérées utiles dans plusieurs contextes et ont été bien documentées. Pour guider les habitants, la municipalité a créé différents panneaux et bannières en collaboration avec les bars voisins. L'idée était de conduire les gens vers les toilettes publiques, les cendriers publics et d'éviter les dépôts sauvages. Satisfaite de ces expériences, la ville de Malines a profité de la réunion des partenaires UrbSecurity qui s'est tenue chez elle pour partager ses idées avec les autres villes. 

     

                Example of nudging                         Example of nudging

     

    Au cours de cette réunion, les acteurs locaux de Malines - qui étaient également membres du Groupe local URBACT - ont également été invités à une session "nudging for dummies". Pieter Raymaekers, de l'Université de Louvain, considéré comme une autorité nationale dans ce domaine, a dispensé cette formation. L'idée était de mettre ces méthodes à l'épreuve dans un parc où les données, les informations et les projets en cours permettraient d'évaluer les effets produits.

     

    "Le premier projet pilote que nous avons mené dans le cadre du réseau de planification d’actions, en tant qu'action à petite échelle, était l'installation d'un logiciel hard-& nous permettant d'avoir une vue claire et des données utilisables sur quand et combien de personnes ont visité le parc. Le système de comptage a été installé en janvier 2021", explique Coeman Erwin, responsable de la communication de ville de Malines. Une fois ce dispositif installé, le parc Hofke est devenu l'endroit idéal pour mener des expériences.

     

    Solar bench

     

    De plus, un autre département de la ville avait déjà envisagé un réaménagement pour revitaliser ce parc, le contexte était dès lors opportun pour les partenaires d'UrbSecutiy afin de créer un environnement plus sûr. Par ailleurs, des décisions ont été prises pour remplacer l'ancien terrain de football par un terrain plus petit et mieux équipé, avec une surface plus douce, créant ainsi plus d'espace pour une nouvelle aire de jeu aventureuse - comprenant un mur d'escalade, un sentier à suivre et des éléments de jeu naturels pour les enfants de différents âges. Des bancs creux et ombragés ont également été installés près de l'aire de jeux, ainsi qu’une cabane dans les arbres et un coin fantaisie avec une cuisine extérieure.

     

    Grâce à la contribution d'experts et aux conclusions du réseau de planification des actions, des éléments de nudging seront progressivement intégrés au parc. De plus, l'entretien et la gestion seront organisés en collaboration avec les organisations de jeunesse et les agents de prévention afin de stimuler le sentiment de propriété de ce parc. Créer un sentiment d’appartenance est le moyen le plus efficace de réduire le vandalisme. Dans ce même ordre d’idée, Malines a également installé des bancs intelligents et durables fonctionnant à l'énergie solaire, avec une connexion wi-fi et la possibilité de recharger des téléphones et des tablettes, ce qui donne une raison supplémentaire aux habitants de prendre soin de cet endroit.

     

    Grâce au travail effectué en amont et aux actions entreprises au cours du processus, les membres de l'équipe de Malines UrbSecurity ont beaucoup appris. En tant que nouveaux venus dans le programme URBACT, ils ont dû rattraper les autres participants qui étaient déjà familiarisés avec le programme et la Méthode URBACT. Néanmoins, avec le soutien de la ville de Leiria, la période d'expérimentation qui a suivi a donné des résultats significatifs.

     

    Alors que la sûreté et la sécurité urbaines dans les parcs publics figuraient déjà dans l'agenda politique de la municipalité de Malines avant le dernier appel URBACT pour les Réseaux de planification d'action en 2019, UrbSecurity a offert un cadre cohérent pour rassembler les connaissances, les personnes et tester de nouvelles solutions. Il a donné un véritable coup de pouce à l'initiative locale et a permis à la municipalité d'aller de l'avant avec de nouveaux projets, tout en essayant des actions pilotes.

     

    En effet, les actions à petite échelle se sont avérées être un véritable succès, renforçant les liens entre toutes les organisations impliquées et incitant les gens à suivre l'ensemble du processus. Elles ont également permis d'attirer l'attention des politiciens locaux sur les défis auxquels la ville est confrontée et sur l'importance de la collaboration verticale et horizontale. Le nudging a fourni des outils bon marché, rapides et ludiques aux praticiens de la ville, ce qui confirme l'importance de la liaison avec les experts et les universitaires qui connaissent bien cette technique.

     

    Les données ont clairement joué un rôle dans toute cette histoire et elles restent une nécessité pour Malines. Comme l'a dit un participant au projet, "nous pouvons spéculer sur beaucoup de choses, mais la seule façon de s'assurer d'une conclusion avec des arguments est de disposer de données".

    Network
    From urbact
    Off
  • Préparez-vous pour le prochain appel URBACT !

    Share on FacebookShare on TwitterShare on LinkedIn
    Find your next URBACT Network partners
    25/11/2022

    Découvrez notre outil de recherche et trouvez des villes partenaires pour votre futur réseau.

     

    Avec l'approbation du programme URBACT IV (2021 - 2027), l’opportunité de postuler pour un réseau de planification d'action est à portée de main.


    Si l'appel à candidatures pour ces réseaux ne sera ouvert qu’en janvier 2023, URBACT met dès aujourd'hui à la disposition des villes une plateforme pour échanger, s'informer sur les idées de projets des autres et faire un bon vieux matchmaking.

    Articles
    Trouvez votre prochain partenaire

    Les Réseaux de planification d'action sont composés de 8 à 10 villes partenaires de toutes tailles - municipalités, autorités locales, agences de développement spécialisées et institutions métropolitaines ou régionales - mélangeant différents pays de l'UE, de tous les types de régions. Parmi les villes de chaque réseau, une joue le rôle de Chef de file, en collaboration avec un expert URBACT, et guide ses partenaires pour une transition vers des villes meilleures.

     

    Les villes s'engageront dans une aventure de deux ans et demi visant à relever un défi urbain spécifique - commun à toutes les villes impliquées - ou à améliorer les politiques locales liées à une thématique en particulier. Ces réseaux permettent aux villes contemporaines de travailler sur une myriade de sujets différents. URBACT encourage cependant toujours les villes à privilégier les thématiques qui sont pertinentes pour les partenaires envisagés.

     

    Pour le prochain appel, ce ne sera pas différent, mais le programme pousse tout de même les bénéficiaires potentiels à prendre davantage en compte trois thématiques transversales : l’environnement, le genre et le numérique. Que votre ville ait pour objectif d'aborder les questions de mobilité, de patrimoine culturel, d'ingénierie financière, de transition énergétique ou tout autre sujet, URBACT vous invite à aller plus loin et à considérer comment ces thèmes holistiques peuvent faire partie du problème - voire de la solution.

     

    SOYEZ PRÊTS

    À l'approche de l'appel, vous pourrez mettre à jour et modifier les informations de votre idée de projet. Une fois que vous aurez trouvé tous les partenaires nécessaires, vous signalez que votre partenariat est complet, de sorte à ne plus recevoir d'autres manifestations d'intérêt.

    Les aspirants experts référents URBACT IV peuvent également se préparer : l'appel aux experts sera ouvert à la fin du mois. Restez donc à l'écoute pour en savoir plus !

     

    COMMENCEZ MAINTENANT

    Vous pouvez utiliser les filtres de l'outil de recherche de partenaires pour trouver un projet adapté à votre ville. Alors, naviguez, soumettez des idées ou exprimez votre intérêt pour le projet qu’il vous faut !

     

    DÉCOUVREZ L'OUTIL DE RECHERCHE DE PARTENAIRES

    From urbact
    Off
  • How data can make parks safer

    Share on FacebookShare on TwitterShare on LinkedIn
    Mechelen (BE)
    24/11/2022

    Fabian Massart, Belgium National URBACT Point, shares with us how data can make cities more secure using the example of Mechelen (BE).

    Every evening city wardens pass along the 18 public parks of Mechelen (BE) to close their gates. No entry is allowed until the next morning. This ritual is an attempt to prevent the well-known nuisance, vandalism and even litter, which so often affect parks. Even if annoying, unpleasant or obnoxious behaviour can persist throughout the day, the municipality has decided to tackle the roots of the problem.

     

    City practitioners soon realised they needed to take a closer look at the issue by improving knowledge on why, what, where and how does the nuisance occur. Only then, they could reflect on how to transform such information into actions. During this process they have explored a wide range of possible angles – the design of the park, the type and location of its furniture, the means to influence behaviour, among other aspects.

     

    Luckily, back in 2019, the city of Mechelen has found the perfect opportunity to further work on this matter by joining the URBACT UrbSecurity Network. This Action Planning Network aimed at designing solutions and measures to prevent segregation and anti-social behaviour, and, consequently, to improve citizens’ quality of life. The overall goal was to increase the inhabitant’s perception of urban security and safety.

     

    Through this adventure, Mechelen was accompanied by eight cities: the city of Pella (EL), the municipality of Madrid (ES), the Szabolcs 05 (HU), the city of Lonford (IE), the municipality of Parma (IT), the Union of Romagna Faentina (IT) and the city of Michalovce (SK). The municipality of Leiria (PT) led all these partners through this journey.

     

    For the medium-sized city of Mechelen, URBACT was a unique occasion to be inspired by good practices and strengthen local and international partnerships, while tackling existing urban challenges. The public and political will to enhance the municipal parks was already there, UrbSecurity merely allowed the necessary enabling environment for change.

    This journey required data collection and, then, adding some “science” to the project. Since 2018, the city had already been gathering consistent data about frequentation, complaints and cleanliness in public parks. This has been done to better direct efforts and to assess the effects of existing policies. Furthermore, studies were carried out to check feasibility tests to reduce nuisance, in addition to attempts to influence decision-making based on behavioural science experiments by nudging.

     

    These methods have proven to useful in several contexts and have been well documented. Particularly for nudging locals, the municipality created different signs and banners in collaboration with neighbouring pubs. The idea was to guide people to public toilets, public ashtrays and to avoid littering. Satisfied with these experiences, the city of Mechelen took advantage of the UrbSecurity partners meeting that took place in-site to share these ideas with the other cities.

     

     

                Une image contenant texte, bâtiment, extérieur, terrain

Description générée automatiquement     Une image contenant passage, scène, trottoir, ligné

Description générée automatiquement

     

    During this meeting, local stakeholders from Mechelen – who were also member of the URBACT Local Group – were also invited to a “nudging for dummies” session. Pieter Raymaekers, from the University of Leuven, who is considered a national authority in this field, delivered this training. The idea was to put into test these methods in a park where data, information and ongoing projects would help to assess the produced effects. This was one of the first local achievements from UrbSecurity.

     

    “The first pilot we ran under the Action Planning Network, as a small-scale action, was the installation of hard-& software allowing us to have a clear view and useable data on when and how many people visited the park. The counting system was setup in January 2021” says Coeman Erwin, Communication Officer for the municipality of Mechelen. Once this device was installed, the Hofke Park became the perfect place to run experiments.

    UrbSecurity solar-powered smart benches in Mechelen

    Furthermore, another city department already picked up a redevelopment for the revitalisation of this park, a timely intervention for the UrbSecutiy partners to create a safer environment. Informed decisions were taken to replace the former football field by a smaller better equipped one with a softer surface, thus, creating more space for a new adventurous playing area – including a climbing wall, a trail to follow and natural game elements for kids of different ages. Shaded and hollow benches have also been installed near the playground, the tree hut and a fantasy corner with an outdoor kitchen.

     

    With inputs from experts and the findings from the action-planning journey, nudging elements will be gradually incorporated to the park. Likewise, maintenance and management will be organised in participation with youth organisations and prevention workers to stimulate the co-ownership feeling of this park. Creating a sense of commons is the most effective way to reduce vandalism. As a matter of fact, the UrbSecurity Network has also installed sustainable solar-powered smart benches, with wi-fi connection and the possibility to charge phones and tablets, which gives more reasons for locals to care for this place.

     

    Through the work done upstream and the actions taken during the process, the Mechelen UrbSecurity’s staff embraced a great learning curve. As newcomers to URBACT, they had to catch up with other participants who were already familiar to the programme and the URBACT Method. Nevertheless, with the support from the city of Leiria, the experimenting period that followed brought significant results.

     

    While urban safety and security in public parks was already in the political agenda of the municipality of Mechelen before the last URBACT call for Action Planning Networks in 2019, UrbSecurity offered a coherent framework to gather knowledge, people, and test new solutions. It gave a real boost to the local initiative and enabled the municipality to move forward with new projects, while trying out pilot actions.

     

    Indeed, the small scale actions turned out to be a real success, strengthening the bonds between all involved organisations and engaging people to follow the entire process. It also helped to draw local politicians' attention on the challenges the city face and the importance of vertical and horizontal collaboration. Nudging gave cheap, quick and playful tools to the city practitioners, which confirms the importance of liaising with experts and academia who are knowledgeable on this technique.

     

    Data has clearly played a role in this whole story and it remains a must for Mechelen. As one participant from the project said, “we can assume a lot but the only way to make sure of a conclusion with arguments is to have data”.

     

    During this meeting, local stakeholders from Mechelen – who were also member of the URBACT Local Group – were also invited to a “nudging for dummies” session. Pieter Raymaekers, from the University of Leuven, who is considered a national authority in this field, delivered this training. The idea was to put into test these methods in a park where data, information and ongoing projects would help to assess the produced effects. This was one of the first local achievements from UrbSecurity.

     

    “The first pilot we ran under the Action Planning Network, as a small-scale action, was the installation of hard-& software allowing us to have a clear view and useable data on when and how many people visited the park. The counting system was setup in January 2021” says Coeman Erwin, Communication Officer for the municipality of Mechelen. Once this device was installed, the Hofke Park became the perfect place to run experiments.

     

    Furthermore, another city department already picked up a redevelopment for the revitalisation of this park, a timely intervention for the UrbSecutiy partners to create a safer environment. Informed decisions were taken to replace the former football field by a smaller better equipped one with a softer surface, thus, creating more space for a new adventurous playing area – including a climbing wall, a trail to follow and natural game elements for kids of different ages. Shaded and hollow benches have also been installed near the playground, the tree hut and a fantasy corner with an outdoor kitchen.

     

    With inputs from experts and the findings from the action-planning journey, nudging elements will be gradually incorporated to the park. Likewise, maintenance and management will be organised in participation with youth organisations and prevention workers to stimulate the co-ownership feeling of this park. Creating a sense of commons is the most effective way to reduce vandalism. As a matter of fact, the UrbSecurity Network has also installed sustainable solar-powered smart benches, with wi-fi connection and the possibility to charge phones and tablets, which gives more reasons for locals to care for this place.

     

    Through the work done upstream and the actions taken during the process, the Mechelen UrbSecurity’s staff embraced a great learning curve. As newcomers to URBACT, they had to catch up with other participants who were already familiar to the programme and the URBACT Method. Nevertheless, with the support from the city of Leiria, the experimenting period that followed brought significant results.

     

    While urban safety and security in public parks was already in the political agenda of the municipality of Mechelen before the last URBACT call for Action Planning Networks in 2019, UrbSecurity offered a coherent framework to gather knowledge, people, and test new solutions. It gave a real boost to the local initiative and enabled the municipality to move forward with new projects, while trying out pilot actions.

     

    Indeed, the small scale actions turned out to be a real success, strengthening the bonds between all involved organisations and engaging people to follow the entire process. It also helped to draw local politicians' attention on the challenges the city face and the importance of vertical and horizontal collaboration. Nudging gave cheap, quick and playful tools to the city practitioners, which confirms the importance of liaising with experts and academia who are knowledgeable on this technique. Data has clearly played a role in this whole story and it remains a must for Mechelen. As one participant from the project said, “we can assume a lot but the only way to make sure of a conclusion with arguments is to have data”.

     

     


     

     
    Whether you are already familiar to URBACT or a new-comer city, follow Mechelen's steps and apply for the next call for Action Planning Networks!
    You can already start looking for city partners in the Partner Search Tool

    Find you next network partners

     

     

     

     
    Network
    From urbact
    On
  • Recycling abandoned bicycles found in public places

    • Local context:
      • Yearly over 1000 abandoned bicycles are found in Mechelen.
      • There is no sufficient policy nor process for collaboration with police and internal departments.
      • There is no sufficient legal framework to have those bikes reintegrated in circular economy.
      • In Mechelen, on certain locations you’re not allowed to leave your bike behind.
        The city is allowed to remove and store such bikes. The owner can pickup the bike after paying a small fee. Only 50% of the bikes are recovered by the owner. We’re looking for a green solution and a smooth process for collaboration to reintegrate them within social circular economy.
    • Policy challenges:
      • Legal framework on handling abandoned bikes
      • Streamlined proces between all involved city departments and external collaboraters
      • Nudging people towards correct bicycle parking

    Steven Van haegenberg
    City of Mechelen
    90000
    0
    Are you a candidate Lead Partner looking for partners
    Yes
    Are you a potential Partner looking for a Lead Partner
    Yes
    Your job title
    Head of City surveillance
    Institution website
    www.mechelen.be
    Green transition
  • Un festival de la ville URBACT neutre en carbone, est-ce possible ?

    Share on FacebookShare on TwitterShare on LinkedIn
    City Festival 2022 venue signs
    20/11/2022

    Cette année, le Festival de la ville URBACT a apporté de nombreuses nouveautés, notamment des mesures de neutralité carbone. Voici quelques éléments à retenir de cette expérience !

    Avec l'engagement croissant d'URBACT en faveur de la transition écologique - le City Festival a eu lieu dans le cadre de la présidence française du Conseil de l'UE 2022 - le programme a pris l'engagement ambitieux d'organiser le premier événement neutre en carbone de son histoire. En relevant ce défi, de nombreuses leçons ont été tirées : de la planification de la réduction de l'empreinte carbone à l'engagement et à l'incitation des participants, en passant par l'élimination des émissions et leur compensation.

     

     

    Par où commencer - un plan pour réduire les émissions

     

    D'où proviennent la plupart des émissions ? Plusieurs aspects ayant une forte empreinte carbone ont été identifiés, notamment le lieu et les repas.

     

    Le festival de la ville URBACT 2022 s'est déroulé à la Cité Fertile (Pantin/Grand Paris), un lieu écologique appartenant à la SNCF, qui expérimente les espaces de transition urbaine et les usages temporaires. Ancien complexe logistique transformé provisoirement en espace commun de loisirs, La Cité Fertile utilise exclusivement des énergies renouvelables, et ne possède pas de climatisation. L'utilisation de toilettes sèches permet également d'économiser d’importantes quantités d'eau. De plus, les déchets organiques sont systématiquement utilisés dans les composts.

     

    L'alimentation et la restauration peuvent être des sujets délicats lors de l'organisation d'un événement. Les repas servis lors du City Festival étaient soit végétariens, soit végétaliens, afin de réduire l'empreinte carbone. Dans la mesure du possible, des ingrédients locaux de saison ont été utilisés dans les recettes. Les repas étaient calculés avec précision et les restes étaient distribués à la fin de chaque journée. Les emballages des repas ont été réduits au minimum et l'équipe URBACT est très fière de pouvoir dire qu'il n'y avait pas de plastique à usage unique lors de l'événement. Bien sûr, il est toujours possible de s'améliorer, mais ces mesures constituent une bonne référence pour les événements futurs !

     

    Contrairement à toutes les autres éditions précédentes, le City Festival s'est déroulé sans impressions papier. Les participants n'ont ramené chez eux que de bons souvenirs et de l'inspiration, car aucun pack de bienvenue n'a été produit. Au lieu d'imprimer des milliers de dépliants qui seraient vite épuisés, toutes les informations pratiques de l'événement ont été rassemblées sur un site web dédié. Les villes, réseaux et autres partenaires URBACT ont été invités à faire preuve de créativité pour présenter leurs réalisations et résultats, en s'abstenant d'imprimer et d'envoyer des centaines de longues publications.

     

    Avant, pendant et après l'événement - campagne de communication et déplacements

     

    Lorsqu'il s'agit d'actions respectueuses de l'environnement, il est impossible d'ignorer l'éléphant dans la pièce : l'empreinte carbone des déplacements. Selon l'Agence française pour la transition écologique (ADEME), les déplacements sont en moyenne responsables de 80 % des émissions lors d'un événement.

     

    Sachant cela, l'équipe URBACT a décidé d'engager les participants potentiels et de les impliquer également dans les efforts de neutralité carbone. Une campagne de sensibilisation a été menée avant le City Festival, expliquant les raisons qui ont motivé la décision d'organiser un événement neutre en carbone, mais aussi la manière dont nous nous y prenons. Cette campagne comprenait une série d'articles, de messages et même un guide en ligne avec un simulateur de carbone. Les participants ont pris conscience de l'empreinte carbone générée par leurs déplacements et URBACT les a encouragés à choisir d'autres moyens de transport que l'avion.

     

    En raison des infrastructures de transport actuelles en Europe et du fait que la communauté URBACT comprend des praticiens de la ville provenant d'une grande diversité de pays, la plupart des participants ont tout de même dû prendre l'avion pour venir en France. Néanmoins, certains participants ont pris des trains de longue durée et des moyens de transport alternatifs pour s'engager dans notre défi de neutralité carbone. Un participant a même fait un voyage de deux jours en train depuis la Finlande !

     

     

    Rétrospective - récolte des résultats et mesures de compensation

     

    Le City Festival s'est terminé le 16 juin 2022, mais le travail de l'équipe URBACT ne s'est pas arrêté là ! L'heure est maintenant venue de calculer l'empreinte carbone de notre événement. La méthodologie de comptabilisation du carbone a évalué les émissions de l'événement à travers les trois sources : les émissions directes, les émissions indirectes liées à la consommation d'énergie et les autres émissions indirectes.

     

    Les émissions totales se sont élevées à 254 tonnes de CO2, soit l'équivalent de 144 allers-retours Paris - New York ou les émissions annuelles de 26 Français (Datagir de l'ADEME). Ce n'est donc pas une quantité négligeable. La plus grande partie des émissions provient, sans surprise, des déplacements des participants de toute l'Europe, représentant 77,7% de l'empreinte carbone de l'événement, dont 78% sont dus à l'utilisation de l'avion.

    Les efforts déployés pour minimiser l'empreinte carbone liée aux repas ont porté leurs fruits : ils n'ont représenté que 1,4 % de l'empreinte carbone totale de l'événement, soit 3,5 tCO2. Le choix d'un lieu durable s'est également avéré être le bon choix, puisque nos émissions liées à l'énergie et au bâtiment n'ont atteint que 0,6 tCO2 et 0,9 tCO2, respectivement.

     

    Si les réductions de l'empreinte carbone ont bien été réalisées, pour atteindre l'objectif de neutralité carbone, il restait encore à compenser les émissions produites par des projets faisant office de puits de carbone naturels. Puits de carbone qui ont la capacité d'absorber et de stocker les gaz à effet de serre. Deux projets ont été sélectionnés pour notre compensation carbone : le boisement et la transition vers une agriculture durable en France.

     

    Le premier projet, Bois de l'Etang dans le nord-est de la France, est axé sur le boisement de parcelles actuellement utilisées comme prairies. Un arbre absorbe en moyenne 25 kg de CO2 par an(link is external), le développement des forêts est donc l'un des meilleurs moyens de soutenir l'absorption naturelle du dioxyde de carbone. Le deuxième projet choisi porte sur la transition vers une agriculture durable. En effet, soutenir la biodiversité est non seulement crucial pour préserver la vie sur Terre, mais les sols peuvent aussi être de puissants puits de carbone en absorbant les émissions.

     

     

    Que réserve l'avenir aux événements URBACT ?

     

    Cette année, le City Festival était le premier événement URBACT neutre en carbone, mais certainement pas le dernier. Avec la prochaine édition d'URBACT IV, la transition écologique sera intégrée dans toutes les activités du programme et du réseau. URBACT continuera à réduire ses émissions en remplaçant certains événements physiques par des événements en ligne, qui ont déjà proliféré pendant la pandémie de Covid-19. Lors de l'organisation d'événements en face à face, le principe de neutralité carbone sera maintenu et fortement recommandé pour les événements organisés par les villes et les réseaux URBACT.

     

    Alors, oui ! Pour répondre à la question du titre, il est possible d'organiser et de réaliser un événement neutre en carbone, même s'il s'agit d'un événement de grande envergure réunissant plus de 500 participants.

     

    Des participants au festival de la ville faisant du jardinage de guérilla à Pantin (France).

    Les sujets liés à la transition verte sont fortement présents dans les activités de renforcement des compétences des villes, avec de nouveaux outils enrichissant la boîte à outils d'URBACT, et dans le Knowledge Hub d'URBACT. Le programme URBACT IV (2021 -2027) conservera le principe selon lequel les villes seront libres de choisir leurs propres thèmes de réseau en fonction de leurs besoins et priorités. Néanmoins, il visera aussi explicitement à renforcer la sensibilisation et la capacité de tous les acteurs du programme "à mieux inclure les considérations transversales telles que le numérique, l'environnement et l'égalité des sexes" dans leur travail et leurs activités, tant au niveau du programme que du réseau.

    From urbact
    Off
  • Een koolstofneutraal URBACT Stadsfestival, is dat wel mogelijk?

    Share on FacebookShare on TwitterShare on LinkedIn
    City Festival 2022 venue signs
    21/11/2022

    Dit jaar bracht het stadsfestival veel nieuwigheden, waaronder koolstofneutrale maatregelen. Hier zijn de 'take-aways'!

    In het kader van de kerndoelstellingen van het Franse voorzitterschap in de Raad van de EU 2022 en met URBACT’s groeiende inzet voor de groene transitie, maakte het programma de ambitieuze afspraak om zijn eerste koolstofneutrale evenement ooit te leveren. Door deze uitdaging aan te gaan, werden veel lessen geleerd: van hoe de koolstofvoetafdruk te verkleinen, over het betrekken en motiveren van deelnemers, tot zelfs het elimineren van de uitstoot en als alternatief die te compenseren.

     

    Waar te beginnen - een plan om de uitstoot te verminderen

     

    Waar komen de meeste emissies vandaan? Er werden meerdere elementen met een grote koolstofvoetafdruk vastgesteld, waaronder de locatie en de maaltijden.

     

    Het URBACT City Festival 2022 vond plaats in La Cité Fertile (Pantin/Greater Paris), een ecologische plek die eigendom is van de Franse openbare vervoersdienst (SNCF). Daar wordt er geëxperimenteerd met stedelijke overgangsgebieden en tijdelijk gebruik. La Cité Fertile is een oud logistiek complex dat voorlopig omgevormd werd tot een gemeenschappelijke ruimte voor vrijetijdsbesteding. Het gebruikt uitsluitend hernieuwbare energie en geen airconditioning. Het gebruik van droge toiletten bespaard ook veel water bespaard en het organisch afval wordt systematisch hergebruikt als de compost.

     

     

    Eten en catering kan een lastige zaak zijn bij het plannen van een evenement. De maaltijden op het Stadsfestival waren vegetarisch of veganistisch om de ecologische voetafdruk verder te verkleinen. Waar mogelijk werden lokale seizoensgebonden ingrediënten gebruikt in de recepten. De maaltijden werden nauwkeurig berekend en de restjes werden aan het eind van elke dag uitgedeeld.  De verpakking van de maaltijden werd tot een minimum beperkt en het URBACT team is er trots op te kunnen zeggen dat er geen eenmalig plastic werd gebruikt tijdens het evenement. Er is natuurlijk altijd ruimte voor verbetering maar deze maatregelen vormen een goed vertrekpunt voor toekomstige evenementen!

     

    In tegenstelling tot alle vorige edities was dit een City Festival zonder papier. Deelnemers namen alleen goede herinneringen en inspiratie mee naar huis, want er werden geen welkomstpakketten gemaakt. In plaats van duizenden folders te drukken die een kort bestaan zouden hebben, werd alle praktische informatie van het evenement verzameld op een speciale website. De URBACT steden, netwerken en andere partners werden uitgenodigd om creatief te zijn bij het tonen van hun output en resultaten op de tentoonstelling, en af te zien van het drukken en versturen van honderden lange publicaties.

     

    Voor, tijdens en na het evenement - communicatiecampagne en reizen

     

     

    Wanneer het gaat om milieuvriendelijke acties, is het onmogelijk om de olifant in de kamer te negeren: de koolstofvoetafdruk van reizen. Volgens het Franse Agentschap voor Ecologische Transitie (ADEME) is reizen gemiddeld verantwoordelijk voor 80% van de uitstoot van een evenement.

     

    Dit wetende besloot het URBACT team om potentiële deelnemers te benaderen en hen te betrekken bij de CO2-neutrale inspanningen vanaf het begin. Voorafgaand aan het City Festival werd een bewustwordingscampagne gevoerd waarin de redenen achter de beslissing om een CO2-neutraal evenement te organiseren werden uitgelegd, maar ook over de manieren om dit te bereiken. Dit omvatte een reeks artikelen, berichten en zelfs een online gids met een koolstofsimulator. Deelnemers werden zich bewust van de koolstofvoetafdruk die het reizen zou veroorzaken en URBACT moedigde hen aan om andere vervoermiddelen te kiezen dan het vliegtuig.

     

    Vanwege de huidige vervoersinfrastructuur in Europa en het feit dat de URBACT-gemeenschap uit een verscheidene landen komt, moesten de meeste deelnemers nog steeds naar Frankrijk vliegen. Niettemin, sommige deelnemers namen de trein van lange uren en alternatieve vervoersmiddelen om zich in te zetten voor onze koolstofneutrale uitdaging, waarbij iemand zelfs een tweedaagse treinreis vanuit Finland ondernam!

     

    Terugblik - oogsten van de resultaten en compenserende maatregelen

     

    Het Stadsfestival eindigde op 16 juni 2022, maar het werk van het URBACT team stopte daar niet! Nu is de tijd gekomen voor de berekening van de CO2-voetafdruk van ons evenement. De carbon accounting methodologie evalueerde de uitstoot van het evenement over drie scopes: directe uitstoot, indirecte uitstoot gerelateerd aan energieverbruik en andere indirecte uitstoot.

     

    De totale uitstoot bedroeg 254 ton CO2, een equivalent van 144 retourreizen Parijs - New York of de jaarlijkse uitstoot van 26 Fransen (Datagir van ADEME). Het gaat dus niet om een onbeduidende hoeveelheid. Het grootste deel van de uitstoot kwam, zonder verrassing, van de reizen van de deelnemers uit heel Europa, goed voor 77,7% van de koolstofvoetafdruk van het evenement, waarvan 78% werd veroorzaakt door het gebruik van het vliegtuig.

    De inspanningen om de koolstofvoetafdruk van de maaltijden tot een minimum te beperken, wierpen hun vruchten af: ze vertegenwoordigden slechts 1,4% van de totale koolstofvoetafdruk van het evenement, dus 3,5 tCO2. De keuze voor een duurzame locatie bleek ook de juiste keuze: onze energie- en gebouwemissies bedroegen respectievelijk slechts 0,6 tCO2 en 0,9 tCO2.

     

    Hoewel de vermindering van de koolstofvoetafdruk naar behoren werd bereikt, bleef er om de koolstofneutraliteitsdoelstelling te bereiken nog één stap over: de compensatie van het aantal emissies aan zinvolle projecten, als natuurlijke koolstofputten, die de capaciteit hebben om de uitstoot van broeikasgassen te absorberen en op te slaan. Voor onze koolstofcompensatie werden twee projecten geselecteerd: bebossing en overgang naar duurzame landbouw in Frankrijk.

     

    Het eerste project, Bois de l'Etang in Noordoost-Frankrijk, is gericht op de bebossing van percelen die momenteel als weiland worden gebruikt. Een boom absorbeert gemiddeld 25 kg CO2 per jaar (externe link)(link is external). Daarom is de ontwikkeling van bossen één van de beste manieren om de natuurlijke opname van koolstofdioxide te ondersteunen. Het tweede gekozen project is gericht op de overgang naar duurzame landbouw. Het ondersteunen van de biodiversiteit is niet alleen cruciaal voor het behoud van het leven op aarde, maar bodems kunnen ook krachtige koolstofputten zijn die emissies absorberen.

     

    Tot slot, wat betreft toekomstige URBACT evenementen

     

    Het Stadsfestival van dit jaar was het eerste, maar zeker niet het laatste, koolstofneutrale URBACT-evenement. Met het komende URBACT IV zal de groene transitie worden toegepast op alle programma- en netwerkactiviteiten. URBACT zal haar emissies blijven verminderen door sommige fysieke evenementen te vervangen door online evenementen. Dit werd al tijdens de Covid-19 pandemie in praktijk gebracht. Bij de organisatie van face-to-face evenementen op programmaniveau zal het beginsel van koolstofneutraliteit worden gehandhaafd en sterk worden aanbevolen voor evenementen die door URBACT-steden en -netwerken worden georganiseerd.

     

    Dus, ja! Het is mogelijk om een koolstofneutraal evenement te organiseren en te leveren, zelfs als het een groot evenement is voor meer dan 500 aanwezigen.

     

    Deelnemers aan het Stadsfestival doen aan guerrilla tuinieren in Pantin (Frankrijk).

     

    Thema's in verband met groene omschakeling zijn sterk aanwezig in de capaciteitsopbouwactiviteiten voor steden, met nieuwe instrumenten die de URBACT-toolbox verrijken, en in de URBACT-kennishubHet Urbact IV-programma (2021-2027) zal vasthouden aan het beginsel dat steden hun eigen netwerkthema's mogen kiezen op basis van hun behoeften en prioriteiten. Niettemin zal het ook expliciet gericht zijn op bewustmaking en capaciteitsopbouw bij alle programma-actoren "om horizontale overwegingen zoals digitaal, milieu en gendergelijkheid beter in hun werkzaamheden en activiteiten te integreren", zowel op programma- als op netwerkniveau.

    From urbact
    Off